Entre la Tunisie et l’Irak, une coopération plus que jamais renforcée



Tunisie-Irak
Coopération Tuniso-irakienne renforcée

Les échanges entre la Tunisie et l’Irak connaissent un retour significatif et un essor sur le plan économique.

L’objectif est de renforcer le partenariat économique entre les deux pays et de renouer de véritables relations d’affaires. C’est ce que nous révèle Sameh Ben Othmane, présidente du Centre international tunisien de conciliation, de médiation et d’arbitrage. 

Tunisie Irak
Sameh Ben Othmane, présidente du Centre international tunisien de conciliation, de médiation et d’arbitrage.

Elle a mis l’accent sur l’importance d’intensifier et de diversifier le partenariat entre la Tunisie et l’Irak. Elle précise : “Grâce au nouveau code d’investissement, il y aura autant d’opportunités d’investissements aussi bien en Tunisie qu’en Irak. Aujourd’hui, les Irakiens font de plus en plus confiance aux Tunisiens. Pour la simple raison, c’est qu’ils s’imposent sur la scène internationale et pour leur savoir-faire.”

Selon elle, il y a un besoin de renforcer les relations entre les deux pays afin de tirer un maximum de profit des deux côtés lors des prochaines rencontres B to B. D’ailleurs, elle souligne qu’à cette occasion, une rencontre d’affaires tuniso-irakienne aura lieu à l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises, du 22 au 26 juin 2019.

Que cherchent les Irakiens en Tunisie ?

Selon elle, les investisseurs irakiens sont intéressés par les produits alimentaires, les produits agricoles et agro-alimentaires; les BTP; les produits électriques; les produits plastiques; le tourisme; les produits textiles; le commerce international et l’infrastructure. 

A cet égard, elle a également soulevé qu’un certain nombre d’hommes d’affaires tunisiens manifestent aussi leur intérêt à investir en Irak. Elle ajoute : “Aujourd’hui, l’Irak est en train de se reconstruire.” 

Interrogée sur la situation sécuritaire du pays, elle a répondu : “Daech n’existe plus. Et je peux vous garantir que les efforts des autorités et des militaires irakiens ont mis fin à toute organisation terroriste. Et je peux en témoigner puisque j’étais, il y a quelques jours en Irak, où j’ai sillonné  Bagdad, El Basra, Erbil, sans aucun incident.”

Pour sa part, elle a exprimé son engagement à redynamiser les relations commerciales bilatérales, en mettant l’accent sur la présence commerciale et économique tuniso-irakienne. Car les produits tunisiens jouissent d’une bonne réputation en Irak.

Rappelons également que la Tunisie a été le premier pays à signer un accord commercial avec l’Irak, au terme duquel les échanges de produits locaux sont exemptés de toutes taxes douanières et autres impôts similaires. L’Irak a toujours eu une préférence pour les produits tunisiens.

Enfin, en ce qui concerne le secteur touristique, il y a le retour des touristes irakiens après 23 ans d’absence. Il s’agit d’un retour réussi. En tout, on comptait 128 touristes irakiens présents en Tunisie. 

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Vos commentaires sur Facebook