Organisation d’un Conseil des ministres franco-tunisien le 14 février à Marseille avec la présence de Youssef Chahed



conseil des ministres
Le Premier ministre français a co-présidé le lancement du Haut Conseil de coopération entre la France et la Tunisie en octobre 2018
(photo d’archives)

Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie, a prononcé, le 10 janvier 2019, à la Résidence de France à la Marsa, un discours à l’occasion de la nouvelle année.

C’était aussi l’occasion de présenter ses vœux à l’ensemble des médias tunisiens et des correspondants de la presse française et francophone en Tunisie. Il a réaffirmé l’appui de la France au secteur des médias en Tunisie. « Comme la démocratie, la presse mérite des moyens parce que sans presse, il n’y a pas de démocratie », a souligné Olivier Poivre d’Arvor.

Tunisie – France : des nouvelles aventures pour 2019

L’année 2019 est une année électorale et charnière pour la Tunisie, la France, le Maghreb et l’Europe. Beaucoup de rendez-vous sont prévus pour la coopération tuniso-française.  L’Ambassadeur de France en Tunisie a annoncé que le chef du gouvernement Youssef Chahed se déplacera à Paris le 14 février 2019 dans le cadre du haut conseil de coopération, mis en place après la visite du Président Emmanuel Macron en Tunisie et la visite du Premier ministre français Édouard Philippe en Tunisie en septembre dernier.

Le chef du gouvernement, qui aura des entretiens avec son homologue français Édouard Philippe, se rendra avec plusieurs ministres. Cette visite sera l’occasion d’organiser un conseil de ministres franco-tunisien. C’est une formule de rencontres que la France adoptait seulement avec l’Allemagne.

Olivier Poivre d’Arvor a annoncé aussi l’organisation le 24 juin 2019 à Marseille du Sommet de deux rives de la Méditerranée, un projet né en Tunisie. 10 pays de la Méditerranée et des représentants de la société civile et d’ONG se rencontreront. L’idée est de faire au-delà des rencontres et visites politiques.

Lancement à Tunis de l’Appel des 100

A cette occasion, un appel sera lancé à la mi-juin par 100 grandes personnalités (dix de chaque pays participants). L’appel des 100 sera lancé un jour avant le sommet avec sorte d’avant-première d’ouverture du sommet qui se tiendra à Tunis autour le 14 ou le 15 juin 2019.

L’année sera aussi l’année de la Présidence de la France du sommet du G7 (l’Allemagne, Canada, Etats-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni) et auquel est invité l’Union européenne. avec l’Union européenne qui sera tiendra au mois d’août. Ce sommet sera centré sur la lutte contre les inégalités, pour permettre à chacun(e) d´avoir les mêmes chances dans la vie quelles que soient ses origines, son sexe ou le lieu où il/elle vit, mais aussi pour assurer la stabilité globale et la paix.

L’ambassadeur français a réuni à Tunis les Ambassadeurs du groupe G7 en format élargi pour évoquer leur coordination dans l´appui apporté par ce groupe à la sécurité, à la stabilité et la prospérité de la Tunisie qui sont les bases indispensables d´une lutte efficace contre les inégalités.

« La Tunisie a connu toute une série d’expériences d’un nouveau chemin politique portée par une fortement une société civile. Nous avons un capital de confiance vis-à-vis la Tunisie », ajouté Olivier Poivre d’Arvor.

L’Ambassadeur de France en Tunisie a rappelé les principales actions qui ont marqué la coopération économiques et politiques entre la Tunisie et la France en 2018 notamment la visite du Président Macron en Tunisie.

Olivier Poivre d’Arvor a rappelé l’engagement de la France au titre d’aide économiques et de soutien à l’aide au développement, à la jeunesse et à l’emploi et au secteur des énergies renouvelables en Tunisie. L’année 2018 a été marquée par le lancement de projets innovants dans le domaine culturel et d’éducation comme l’ouverture d’antennes d’Alliances française dans plusieurs régions.

« Une antenne sera bientôt ouverte à Gafsa. L’ouverture d’autres antennes est prévues pour les années à venir », a annoncé l’Ambassadeur de France en Tunisie.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Vos commentaires sur Facebook