une réduction budgétaire qui fâche !



Avec une réduction de 6,6 millions de dinars (-4,4%), le budget du ministère du Tourisme et de l’Artisanat pour l’exercice 2019 est adopté. Hier, l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) l’a voté en séance plénière.

Ainsi, ce budget passe de 151 millions de dinars en 2018, à 144,418 millions de dinars en 2019. Une réduction mal accueillie par nombre d’acteurs du secteur. Et ce, d’autant plus que l’activité touristique est en pleine reprise. Celle-ci se doit d’être épaulée par des moyens budgétaires autrement plus importants, notamment au niveau des fonds réservés à la promotion.

Plus encore le secteur a pu reconquérir les marchés traditionnellement émetteurs d’Europe. Et il ne cesse d’afficher des ambitions au niveau de la conquête de nouveaux marchés lointains.

Inscrire la reprise du tourisme dans le durée

En outre, les députés ont soulevé plusieurs questions se rapportant à la valorisation du potentiel régional et aux projets touristiques dans plusieurs régions. Ils ont également évoqué plusieurs aspects relatifs à la promotion du tourisme intérieur, aux hôtels fermés, à l’endettement. De même, ils ont évoqué l’application des dispositions du livre blanc, l’investissement touristique dans les régions, la diversification de l’offre touristique et les produits à haute valeur ajoutée qui ont le mérite d’étaler la saison touristique et d’assurer une meilleure rentabilité du secteur.

Par ailleurs, René Trabelssi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a insisté sur la nécessité d’inscrire la reprise du secteur dans la durée. Et notamment à travers une politique promotionnelle qui s’appuie essentiellement sur la communication digitale. Il a ajouté que la promotion de l’artisanat tunisien est aussi une des priorités du Ministère.

Enfin, notons que le nombre de touristes a atteint plus de 7,5 millions de touristes et ce du 1er janvier au 30 novembre 2018. Soit une augmentation de 27% par rapport à la même période de 2017.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Vos commentaires sur Facebook