Bientôt la crise de l’oeuf en Tunisie ?



Ces derniers jours le prix de la volaille et des œufs monte en flèche. Les  4 œufs atteignent presque un dinar. Le consommateur tunisien n’en peut plus! Après le lait, c’est autour de la volaille et des œufs . Ces éléments sont indispensables aux enfants en pleine croissance. Les œufs et la volaille sont la principale source d’apport de protéines pour les familles tunisiennes qui n’arrivent plus à acheter de la viande devenue trop chère .  Qu’est ce qui explique cette augmentation brusque chez les marchands de poulets?

Aux origines de la crise de l’œuf en Tunisie

Sur les ondes radiophoniques,  Hassib Fakhfakh,  le président de l’association tunisienne des produits et des œufs de consommation a déclaré:” le coût de revient d’un œuf aujourd’hui est d’environ  175 millimes. Cela est dû à l’augmentation du prix de l’aliment et des prix des vaccins et des médicaments ainsi qu’à la baisse du prix du dinar  . Aujourd’hui l’œuf est vendu 200 millimes mais  le prix  des 4 œufs est de 950 millimes dans les commerces. Cela  résulte d’un problème de distribution car l’agriculteur les vend à 800 millimes. 150 millimes de différence est un écart très important pour le consommateur.”

Les marchands d’œufs sur tout le territoire de la République Tunisienne ont décidé depuis mardi d’arrêter d’acheter et de vendre et de fournir les marchés en œufs jusqu’à un délai indéfini selon une déclaration publiée par le comité de coordination temporaire des marchands et des distributeurs d’œufs en vrac.

Ce comité de coordination  rejette la décision du ministère du commerce de fixer la  marge bénéficiaire à 65 millimes l’œuf.  Les grossistes et les distributeurs doivent partager cette marge.  D’après les grossistes cette marge se fera à leur dépens au profit du distributeur. Devant l’absence d’une structure officielle réglementant le secteur des œufs de consommation, le comité  a appelé à la formation d’une structure syndicale défendant le commerçant et le distributeur d’œufs.

Les spéculations commencent

Notons qu’à partir du lundi  08 octobre 2018, le ministère du commerce a décidé de fixer le prix maximum pour la vente d’œufs comme suit:

-au niveau de la production: 195 millimes et 780 millimes les 4 œufs.
-au niveau du marché de gros: 805 millimes les 4 œufs.
-niveau de la vente au public: 840 millimes les 4 œufs

Enfin, ces annonces ont été à l’origine  des effets spéculatifs chez beaucoup de commerçants. Puisque les autorités tunisiennes ont saisi lundi 75.000 œufs  à Gafsa et hier 80.000 œufs  chez un commerçant à Tunis qui voulait les vendre sur le marché parallèle.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Vos commentaires sur Facebook