refuge contre la hausse de prix



Le Ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche ouvrira pendant les 20 premiers jours du mois du ramadan 15 points de vente directe du producteur au consommateur.

Le premier point de vente directe sera basé à l’avenue Habib Bourguiba. Il sera inauguré aujourd’hui, 17 mai par le Chef du gouvernement Youssef Chahed et Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche. Les 15 points de vente seront repartis sur le Grand-Tunis en première étape, avant de déployer d’autres points de ventes sur les autres gouvernorats.

Les points de vente sur le Grand-Tunis sont situés à : El Mourouj 2, avenue Habib Bourguiba, avenue Alain Savary et Ben Arous. Actuellement, le ministère de l’Agriculture est en train de coordonner avec ses  directions régionales pour ouvrir d’autres points de ventes dans les autres gouvernorats. Il est à rappeler que les points de vente directe font bénéficier le client d’une remise sur les produits agricoles,  étant donné qu’il n’existe pas d’intermédiaire entre le client et le producteur.

La mise en place des points de vente directe intervient à un moment où l’inflation est à son apogée et n’a épargné aucun produit alimentaire de base. Les chiffres de l’Institut national de la statistique (INS) affirme une hausse vertigineuse de l’inflation fin avril 2018. Le prix des fruits et légumes a enregistré une hausse de 23,8%, le prix des viandes est en augmentation de 12,3% et le prix des poissons de 13,1%.

Malgré les prix qui montent en flèche, force est de constater que les Tunisiens, à J-1 du Ramadan se bousculaient dans les grandes surfaces pour acheter des quantités abondantes de produits alimentaires, malgré la disponibilité des produits et alors que la pénurie n’a pas été constatée à ces derniers jours. Par ailleurs, d’autres voix se sont élevées, comme à chaque Ramadan d’ailleurs, pour proposer le boycott des produits dont les prix sont inaccessibles.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Vos commentaires sur Facebook