Crise de l'enseignement secondaire : la révolte des parents !

« Le ministère ne peut pas dépasser le syndicat » ainsi disait Lassâad Yaâcoubi, secrétaire général de la Fédération de l’enseignement secondaire relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), en allusion au ministère de l’Education. Cette position de défiance ne peut qu’exprimer l’obstination des enseignants du secondaire qui, en défendant leurs revendications, ont occulté l’intérêt des élèves et des parents et les ont pris en otage.

Vos commentaires sur Facebook