Electrostar s’enfonce dans les difficultés avec un chiffre d’affaires en baisse de 92%

La société ELECTROSTAR a réalisé durant le deuxième trimestre 2022 un chiffre d’affaires de 75.305 DT contre un chiffre d’affaires de 1.341.998 DT réalisé durant le deuxième trimestre 2021 enregistrant ainsi une baisse de 94% due à l’absence totale et prolongée de lignes de crédit de gestion.

Par conséquent, le chiffre d’affaires cumulé au 30 juin 2022 enregistre ainsi une baisse de 92% par rapport à celui réalisé à la même période de l’année dernière, baisse expliquée par les mêmes raisons citées précédemment.

La direction de l’entreprise explique cette situation par le retard enregistré dans l’octroi des lignes de crédit de gestion par les banques et notamment les lignes d’engagements par signature (accréditifs, crédits documentaires, obligations cautionnées etc.) a fortement pénalisé la société ELECTROSTAR et sa capacité de résilience, ceci sans oublier le contexte actuel qui est extrêmement défavorable aussi bien sur le plan économique que sur le plan sanitaire.

Engagements bancaires :

Les engagements bancaires de la société ELECTROSTAR au 30 juin 2022 se sont élevés à 114 662 871 DT contre 107 341 298 DT au 30 juin 2021 ; soit une aggravation de 7% due essentiellement à une augmentation des impayés financiers et commerciaux et des agios débiteurs répercutés sur les débits en compte.

Sur l’avenir de l’entreprise, ELECTROSTAR affirme qu’une vraie relance est prévue à partir du deuxième semestre 2022 avec la mise en application effective des termes du protocole d’accord (et de son avenant) signé avec un pool bancaire et dont l’objet principal est de restructurer les dettes d’ELECTROSTAR et surtout de lui octroyer des lignes de crédit de gestion pour qu’elle puisse relancer son activité dans les plus brefs délais.