Agriculture : 10 projets pré-sélectionnés dans les filières olives et amendes

Quelque 10 projets d’affaires viennent d’être pré-sélectionnés dans le cadre de la première phase du concours Coopreneurs et ce sur 30 idées de projets présentées par des organisations professionnelles agricoles (OPA) du Nord-Ouest (Beja, Jendouba, Kef et Siliana) et du Centre-Ouest (Kairouan, Kasserine, et Sidi Bouzid),

“Organisé par la Coopération internationale Allemande (GIZ) en partenariat avec le Ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche (MARHP), ce concours, qui s’inscrit dans le cadre du Projet Economie Agricole Durable- (PEAD), est orienté, dans cette première édition, aux Sociétés Mutuelles des Services Agricoles (SMSA) et aux Groupements de Développement Agricoles (GDA) actives dans les deux filières olives et amendes “, a indiqué, mercredi, Igor Vinchi, chef des opérations du projet PEAD à la GIZ, dans une déclaration à l’agence TAP.

Le responsable a ajouté, en marge d’une rencontre organisée, à Tunis, que l’objectif de concours consiste à favoriser l’inclusion économique et financière de petits et moyens agriculteurs tunisiens, et ce, en renforçant la gouvernance interne des organisations des producteurs agricoles, en développant leurs services pour mieux satisfaire la demande de leurs adhérents et en établissant des partenariats d’affaires durables avec les acteurs du marché.

En fait, l’idée de ” Coopreneurs ” consiste à inviter les OPA à concevoir des idées de projets réalisables, avec un plan d’affaires bancable et qui profiteront considérablement aux agriculteurs adhérents, et les aide, grâce à l’appui et à l’accompagnement du GIZ et ses partenaires, à les mettre en œuvre.

Pour se faire, les OPA sélectionnés accéderont à un parcours de formation qui durera pendant un an et demi et un accompagnement pointu dans plusieurs domaines.

Il s’agit de faire de ces organisations des modèles de coopératives réussites qui sont en mesure de jouer pleinement leur rôle et de mener à bien les projets à réaliser.

” Les prochaines éditions du Concours Coopreneurs seront axées sur d’autres filières porteuses, dont celles de miel, des tomates séchées, et des plantes aromatiques et médicinales cultivées “, a ajouté le responsable, réitérant que ce programme s’attèle à favoriser la professionnalisation de 15 coopératives dans ces différentes filières.

De son côté, Asma Khalfa, représentante de la société chargée d’accompagnement des OPA sélectionnées, a fait savoir que le concours Coopreneurs permet aux coopératives agricoles de renforcer leurs compétences entrepreneuriales à travers un programme de formation, d’accompagnement et de facilitation d’accès aux financements.

” Le programme cherche à aider les organisations agricoles à mieux se structurer pour qu’elles soient aptes à mener des projets de développement et à devenir de nouveaux modèles d’affaires.

Il prévoit un accompagnement personnalisé, afin d’assurer le renforcement de capacités spécifiques pour chacune des organisations, grâce à la mobilisation des expert dans plusieurs spécialités (marketing, juridique, gestion…) “, a-t-elle ajouté.