Tunisie: l’équipe pays des Nations unies condamne la violence contre Abir Moussi

Nations Unies

L’équipe pays des Nations unies en Tunisie condamnait lundi la violence contre la députée du PDL Abir Moussi. En effet, elle en était victime de la part du député Sahbi Smara. Et ce, lors d’une session plénière de l’Assemblée des représentants du Peuple (ARP), le 30 juin 2021.

L’équipe pays des Nations unies note, avec inquiétude, que « cet incident n’est pas un cas isolé. Mais il fait suite à d’autres cas récents de violence et de misogynie à l’encontre de femmes parlementaires. Et, plus largement, de femmes exerçant dans le milieu politique en Tunisie ».

Les Nations unies soulignent, en outre, que tout acte de violence à l’encontre de politiciennes– qu’il soit physique ou verbal– constitue « non seulement une violation des droits de l’Homme; mais représente également une menace sérieuse pour la démocratie et la participation des femmes à la vie publique ».

Ainsi, l’équipe pays des Nations unies en Tunisie exhorte les autorités tunisiennes à prendre les mesures appropriées. Et ce, contre les auteurs de ces actes de violence parlementaire. Elle appelle aussi les membres de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), en tant que représentants élus des citoyens, à être guidés dans leur comportement par les normes morales les plus élevées.

E.M