Baromètre politique juin 2021 : repli prononcé de la confiance aux trois présidences

baromètre

Les trois présidences n’ont pas le vent en poupe. En effet, la confiance des Tunisiens aux trois présidences est toujours en chute libre. C’est ce qu’affirme le baromètre politique du mois de juin 2021 réalisé par l’institut de sondage Sigma Conseil pour le compte du quotidien arabophone Al Maghreb, dans sa livraison, du 4 juillet 2021.

Selon ce baromètre politique, le président de la République Kaïs Saïed enregistre une baisse de 10 points par rapport au mois de mai. Il perd, ainsi, la première place (30%).  Le président de l’Assemblée des représentants du peuple Rached Ghannouchi et le Chef du gouvernement Hichem Mechichi , respectivement, font partie des personnalités politiques auxquels les Tunisiens n’ont pas confiance (81%) et (62%).

Par ailleurs,  le sondage fait ressortir un repli prononcé pour la confiance des personnalités politiques.  L’ancien ministre de la santé Abdellatif El Mekki,  jouit d’un taux de confiance de (39%), il s’accapare ainsi, la première place.  Safi Said (27%), Abir Moussi ( 21%) et Moncef Marzouki (29%).

Seifeddine Makhlouf (67%),  Ali Laârayed (66%),  Hamma Hammami (63%) sont parmi les personnalités politique en quelles les Tunisiens n’ont pas confiance selon le même baromètre.

Par ailleurs, pour la première fois, le taux de pessimisme  chez les Tunisiens atteint 92,8% chez les Tunisiens. 92,8% des Tunisiens estiment que le pays est sur une mauvaise voie.

A la question «  selon vous que devriez être les priorités du gouvernement ?  »  Les interrogés ont répondu comme suit :
–  Santé 70%
-Promotion du l’éducation (39%)
-L’amélioration de la situation économiques (38%)
-Création  des opportunité d’emploi et la lutte contre le chômage (33%)
-L’amélioration du pouvoir d’achat et la lutte contre la pauvreté (28%)
– Lutte contre la corruption (12%) ;
-Sécurité  (9%)
-Promotion de l’agriculture (8%)
-l’infrastructure (6%)
-Autres  (19%)