Cybersécurité – GCI 2020: la Tunisie progresse de 31 places et devient 45ème sur 192 pays

Cybersécurité

L‘Union Internationale des Télécommunications (UIT) a publié mardi l’Indice Global de Cybersécurité (GCI 2020). La Tunisie progresse de 31 places pour devenir 45ème sur 192 pays. En 2018, la Tunisie se classait 76ème.

Selon l’Indice Global de Cybersécurité, la Tunisie se classe également 5ème en Afrique. Et elle est 6ème dans le Monde arabe. Pour rappel, en 2018, la Tunisie occupait le 8ème rang en Afrique et le 9ème dans le Monde arabe.

Ainsi, l’indice évalue cinq piliers de la cybersécurité dans chaque pays. A savoir: les mesures légales; les mesures techniques; celles organisationnelles; les mesures de renforcement des capacités; et les mesures de coopération.

Pour GCI 2020, les Etats-Unis d’Amérique chapeautent le classement suivis par le Royaume-Uni et l’Arabie Saoudite qui se partagent le deuxième rang, l’Estonie (3ème), la Corée du Sud, Singapour et l’Espagne (4ème), la Russie, les Emirats arabes unis et la Malaisie (5ème).

A l’échelle arabe, le top 5 est dominé par l’Arabie Saoudite (2ème rang mondial) suivie par les Emirats arabes unis (5ème rang mondial), Oman (21ème rang mondial), l’Egypte (23ème rang mondial) et le Qatar (27ème rang mondial).

Le top 5 africain est constitué de l’Ile Maurice, l’Egypte, la Tanzanie, le Ghana et la Tunisie.

Selon ce rapport, l’une des leçons à tirer de la pandémie de Covid-19 est que les problèmes d’action collective, comme la santé ou la cybersécurité, doivent être abordés. Et ce, selon une approche interdisciplinaire et holistique basée sur la coopération et l’entraide internationales.

L’Indice Global de Cybersécurité (Global Cybersecurity Index – GCI) a été lancé pour la première fois en 2015 par l’UIT. L’objectif étant de mesurer l’engagement de 193 Etats membres de l’UIT et la Palestine en matière de cybersécurité. Il vise à aider les pays à identifier les lacunes et les domaines d’amélioration et les encourager à agir.

Avec TAP