BAD : 3,6 millions de dollars pour le secteur financier en Afrique centrale

D’après un communiqué de presse du 29 juin 2021, le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé le projet régional d’appui à l’approfondissement du secteur financier en Afrique centrale.

Le projet régional d’appui à l’approfondissement du secteur financier en Afrique centrale comporte une enveloppe de 3,6 millions de dollars américains. C’est ce qu’explique le communiqué.

Ainsi, ce projet vise principalement à mettre en place des réformes du secteur financier de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (CEMAC). Il offre un appui institutionnel.

Selon la même source, le projet permettra d’opérer dix réformes majeures. De même que de mener des activités de renforcement des capacités des acteurs du système financier.

« Ce projet renforcera la transparence bancaire et la performance du marché financier unifié. Notamment à travers la mobilisation des ressources et l’accroissement du nombre des entreprises introduites en bourse », poursuit encore le communiqué.

En effet, les réformes visent l’inclusion financière, notamment des femmes entrepreneures. Elles porteront aussi sur: le développement des Fintechs; l’accès au crédit; l’inclusion financière; et l’accès des populations aux sources de financement. Ceci afin d’améliorer leur niveau de vie.

Par ailleurs, le projet s’inscrit dans le cadre du « Pilier 2 sur la politique monétaire et le secteur financier du Programme de réformes économiques et financières de la CEMAC», précise le même communiqué. Ce pilier porte sur la coordination des réformes des partenaires techniques et financiers avec les institutions financières régionales.

« Le projet vise le développement du secteur financier de la CEMAC. Et il doit permettre d’augmenter l’important gisement d’épargne mobilisable dans la région pour soutenir le financement du secteur privé et couvrir les besoins de financements des États à l’horizon 2025 ». C’est ce qu’a déclaré Serge N’Guessan, directeur général de la région Afrique centrale pour la Banque africaine de développement.

Communiqué